Uses and functions of tropical forest peatlands in the Congolese basin (DRC) : between global climate issues and exploitation of resources by local populations - Ecole Nationale des Travaux Publics de l'Etat Accéder directement au contenu
Poster De Conférence Année : 2023

Uses and functions of tropical forest peatlands in the Congolese basin (DRC) : between global climate issues and exploitation of resources by local populations

Usages et fonctions des tourbières tropicales forestières du bassin congolais (RDC) : entre enjeux climatiques mondiaux et exploitation des ressources par les populations locales

Résumé

The Congo Basin tropical rainforest covers an area of 172 million hectares, the second largest rainforest on the planet after the Amazon. It is in international news because of the role of CO2 reservoir of peatlands discovered by Congolese and English researchers (Leeds) in 2014. This important carbon reserve of 30 and 40 billion tonnes and covering 142,000 km2, represents 03 years of global CO emissions, or 20 years of US CO emissions. The challenges of this forest therefore justify its protection for the benefit of all humanity; these spaces nevertheless also constitute a vital area for the indigenous populations who have lived there for millennia.My doctoral studies, carried out at the University of Lyon (Fr), concern the uses by local populations of forest peatlands in the Congolese basin (Lokolama). They are part of a broader reflection on the current and future management of this peat ecosystem. in order to guarantee its functionality and its hydro-socio-ecological sustainability on the one hand, and to ensure a decent life for local populations on the other hand. Our participation in COP 28 consists of highlighting the services provided by these peatlands to indigenous people but also to all of humanity : carbon storage, biodiversity reserves, regulation of river flows, water ressources, etc.
La forêt tropicale humide du bassin du Congo couvre une superficie de 172 millions d'hectares, la deuxième plus grande forêt tropicale humide de la planète après la Amazone. Elle fait l'actualité internationale en raison du rôle de réservoir de CO2 des tourbières découvertes par les Congolais et les hercheurs Anglais (Leeds) en 2014. Cette importante réserve de carbone de 30 et 40 milliards de tonnes et couvrant 142 000 km2, représente 03 années d’émissions mondiales de CO, ou 20 ans d’émissions de CO aux États-Unis. Les enjeux de cette forêt justifient donc sa protection au profit de l’humanité toute entière ; ces espaces constituent néanmoins également une zone vitale pour les populations indigènes qui y vivent depuis des millénaires.Mes études doctorales, réalisées à l'Université de Lyon (Fr), concernent les usages par les populations locales des tourbières forestières du bassin congolais (Lokolama). Elles s’inscrivent dans une réflexion plus large sur la gestion actuelle et future de cet écosystème tourbeux, afin de garantir sa fonctionnalité et sa durabilité hydro-socio-écologique d'une part, et d'assurer une vie décente aux populations locales d'autre part. Notre participation à la COP 28 consiste à mettre en avant les services rendus par ces tourbières aux peuples autochtones mais aussi à l'humanité toute entière : stockage de carbone, réserves de biodiversité, régulation des débits des rivières, ressources en eau, ect
Fichier principal
Vignette du fichier
PosterCop28_Dec2023.pdf (661.53 Ko) Télécharger le fichier
Origine Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-04609150 , version 1 (13-06-2024)

Licence

Identifiants

  • HAL Id : hal-04609150 , version 1

Citer

Dieumerci Eluo, Hervé Parmentier, Hervé Cubizolle. Uses and functions of tropical forest peatlands in the Congolese basin (DRC) : between global climate issues and exploitation of resources by local populations. COP28 | 07 décembre 2023 | Dubaï – Emirats Arabes Unis, Nov 2023, DUBAI, United Arab Emirates. ⟨hal-04609150⟩
3 Consultations
1 Téléchargements

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More