OHMi Estarreja: an ecosystem highly anthropized where contamination is the unifying element towards interdisciplinarity - Ecole Nationale des Travaux Publics de l'Etat Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Comptes Rendus. Géoscience Année : 2023

OHMi Estarreja: an ecosystem highly anthropized where contamination is the unifying element towards interdisciplinarity

OHMi Estarreja : un écosystème fortement anthropisé où la contamination est l’élément fondateur vers l’interdisciplinarité

Résumé

The Estarreja area (North of Portugal) has been subject to intense industrial pollution and host the second largest chemical industry complex in the country, which produced mainly ammonium sulphate, nitric acid and ammonium nitrate, but also synthetic resins. The CNRS’ Human–Environment International Observatory of Estarreja (OHMi Estarreja) aims to study the multiple effects of this industrial activity on the man-environment relationship, considering the temporal dimension, marked by changes in industrial practices. Another OHMi Estarreja originality is that human health projects are being carried out at the local level, under a double geochemical and socio-behavioral approach. Lastly, the Estarreja region is also part of one of the most important wetland ecosystems from Portugal, the Baixo Vouga Lagunar. This area is highly vulnerable and currently faces a set of natural and anthropogenic pressures. The overall interdisciplinary understanding of the risk induced by the chemical complex was possible by several complementary approaches: (a) spatial-temporal evolution of the contamination level, (b) health studies of the Estarreja population, and (c) societal changes in Estarreja area. The results showed a complex relationship between industrial pollution and health risks. During these first 10 years of OHMi existence, the bibliographic research as well as the study of the titles of the funded projects clearly show the interdisciplinarity in place to address this complex issue of human–environment interactions.
La région d’Estarreja (nord du Portugal) a été soumise à une intense pollution industrielle et a accueilli le deuxième plus grand complexe d’industrie chimique du pays, qui produisait principalement du sulfate d’ammonium, de l’acide nitrique et du nitrate d’ammonium, mais aussi des résines synthétiques. L’Observatoire International Homme-Environnement d’Estarreja (OHMi Estarreja) du CNRS a pour objectif d’étudier les effets multiples de cette activité industrielle sur la relation homme-environnement, en prenant en compte la dimension temporelle, marquée par l’évolution des pratiques industrielles. Autre originalité de l’OHMi Estarreja, des projets de santé humaine sont menés au niveau local, selon une double approche géochimique et socio-comportementale. Enfin, la région d’Estarreja fait également partie de l’un des écosystèmes de zones humides les plus importants du Portugal, le Baixo Vouga Lagunar. Cette zone est très vulnérable et fait actuellement face à un ensemble de pressions naturelles et anthropogéniques. La compréhension globale et interdisciplinaire du risque induit par le complexe chimique a été possible grâce à plusieurs approches complémentaires : (a) l’évolution spatio-temporelle du niveau de contamination, (b) les études sur la santé de la population d’Estarreja, et (c) les changements sociétaux dans la région d’Estarreja. Les résultats ont montré une relation complexe entre la pollution industrielle et les risques pour la santé. Au cours des dix premières années d’existence de l’OHMi, la recherche bibliographique ainsi que l’étude des titres des projets financés montrent clairement l’interdisciplinarité mise en place pour traiter cette question complexe des interactions entre l’homme et l’environnement.
Fichier principal
Vignette du fichier
CRGEOS_2024__356_S3_A3_0.pdf (2.52 Mo) Télécharger le fichier
Origine Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Dates et versions

hal-04616187 , version 1 (18-06-2024)

Identifiants

Citer

Jean-Philippe Bedell, Anne-Marie Guihard-Costa, Cristiana Paiva, Diogo Machado, Anabela Cachada, et al.. OHMi Estarreja: an ecosystem highly anthropized where contamination is the unifying element towards interdisciplinarity. Comptes Rendus. Géoscience, 2023, 356 (S3), pp.1-16. ⟨10.5802/crgeos.237⟩. ⟨hal-04616187⟩
15 Consultations
2 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More