Déconstruire la cartographie des relations sino-africaines : le cas des ports - IFG Lab Access content directly
Journal Articles Revue internationale des études du développement Year : 2023

Deconstructing the Cartography of Sino-African Relations : the Case of Ports

Deconstruir la cartografía de las relaciones sino-africanas: el caso de los puertos

Déconstruire la cartographie des relations sino-africaines : le cas des ports

Abstract

Cet article propose une vision critique des productions – cartographiques – universitaires portant sur les rôles chinois dans les ports africains. Pour ce faire, une contre-représentation cartographique de ces présences chinoises est générée afin de prendre en compte tout d’abord les modalités d’intervention chinoises, de déconstruire ensuite la cartographie afférente et, enfin, d’inverser les représentations et la cartographie afro-chinoise portuaire. Les résultats de l’enquête font état d’une présence chinoise multimodale qui peut être qualifiée de parcellaire, avec 55 ports et 12 ports secs africains financés, construits et/ou subsidiairement gérés par un acteur chinois, mais également 149 qui ne le sont pas.
Fichier principal
Vignette du fichier
RIED_252_02_AUREGAN.pdf (1.48 Mo) Télécharger le fichier
Origin Explicit agreement for this submission
licence

Dates and versions

hal-04190718 , version 1 (31-08-2023)

Licence

Identifiers

Cite

Xavier Aurégan. Déconstruire la cartographie des relations sino-africaines : le cas des ports. Revue internationale des études du développement, 2023, 252, pp.29-55. ⟨10.4000/ried.8344⟩. ⟨hal-04190718⟩
88 View
61 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More