Le goût anglais pour les arts vénitiens dans les Crudities de Thomas Coryate : spécificités de la curiosité dans l’Angleterre de la première modernité à l’aube du Grand Tour - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines Access content directly
Journal Articles Revue LISA / LISA e-journal Year : 2015

Le goût anglais pour les arts vénitiens dans les Crudities de Thomas Coryate : spécificités de la curiosité dans l’Angleterre de la première modernité à l’aube du Grand Tour

Abstract

While British curiosity for Italian arts was stifled during the post-Reformation period, there was a renewed interest in this field under James I’s reign. This paper explores the prominent features of British curiosity for Venetian art as exemplified in Thomas Coryate’s Crudities (1611). Beyond the traveller’s learned account of the city, his personal comments testify to the radically new world he discovers. Although the evident willingness for comprehensiveness sometimes turns the narrative into a tedious collection of architectural and pictorial data, attempts at analysis crop up however, shedding light on the way novelty is apprehended. Studying Coryate’s early modern response to art will also reveal to what extent the interpretation of images may lead to misreadings. Finally, the crucial role played by Henry Wotton – the English ambassador to Venice at the time – will be examined from the perspective of cultural and artistic transmission.
Prématurément étouffée pour cause de réforme religieuse, la curiosité anglaise suscitée par les arts italiens connaît un regain d’intérêt sous le règne de Jacques Ier. Cet article se propose d’étudier la spécificité de cette curiosité pour les arts vénitiens au prisme des Crudities (1611) de Thomas Coryate. Au-delà de la lecture livresque de Venise, le voyageur insère des commentaires personnels qui témoignent de la radicale nouveauté de ce qu’il découvre. Bien que la volonté d’exhaustivité manifeste transforme ces récits en un répertoire architectural et pictural parfois fastidieux, des tentatives d’analyse affleurent cependant qui permettent d’apprécier la capacité du voyageur à appréhender la nouveauté. L’étude des prémices d’une réflexion esthétique anglaise permettra également de montrer dans quelle mesure l’interprétation des images est soumise à des marges d’erreurs. Enfin, le rôle déterminant que joua Henry Wotton, ambassadeur anglais à Venise durant cette période, sera étudié dans une perspective de transmission culturelle et artistique.
Fichier principal
Vignette du fichier
lisa-8676.pdf (966.21 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
Licence

Dates and versions

hal-04345273 , version 1 (14-12-2023)

Licence

Identifiers

Cite

Anne Geoffroy. Le goût anglais pour les arts vénitiens dans les Crudities de Thomas Coryate : spécificités de la curiosité dans l’Angleterre de la première modernité à l’aube du Grand Tour. Revue LISA / LISA e-journal, 2015, XIII (3), ⟨10.4000/lisa.8676⟩. ⟨hal-04345273⟩
7 View
7 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More