« Les cendres chaudes de l'oubli » : l'idée de classique démodé - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines Access content directly
Journal Articles French review Year : 2020

The idea of outmoded classics

« Les cendres chaudes de l'oubli » : l'idée de classique démodé

Abstract

In the 17th century the notion of classic has been elaborated around the features of standard and posterity; in the 19th century the lexical definitions change. On the one hand there is the meaning of the value of the artistic accomplishment and the development of the idea of resistance to the trials of time; the extension of the linguistic and time-related area of classical achievements also appears thus inducing the frailty of the idea of long-term lasting in the 20th century. Contemporary discourses however evidence two paradoxical uses of the word classic; modern or contemporary classic, a democratic vision of the fight between the old bastion and Modernity revealing the difficulty of a separation from success-prone works. The corollary to this extensive conception prolonging the criticism of classicism appearing during the 19th century is the idea of out-of-fashion classicism which is now applied to all-period works including the most recent. If style appears to be at the center of the definition of classicism, its historicity remains to be questioned. The word classic, through the prism of the idea of outdistanced classicism, definitely evidences a radical semantic mutation replete with the loss of its initial inherent features.
La notion de classique s’est constituée au dix-septième siècle autour des traits de modèle et de postérité. Les définitions lexicographiques évoluent au dix-neuvième siècle, d’une part dans le sens de la valorisation du trait d’excellence artistique et de l’explicitation de l’idée de résistance à l’épreuve du temps, d’autre part avec l’élargissement de l’aire linguistique et temporelle des classiques, fragilisant, au vingtième siècle, l’idée de durée. Partant, les discours contemporains manifestent deux emplois paradoxaux du mot classique, en premier lieu celui de classique moderne ou contemporain, version démocratique de la querelle des Anciens et des Modernes, la difficulté étant de les distinguer des œuvres à succès. Le corollaire de cette conception extensive, prolongement de la critique du classique qui se fait jour au dix-neuvième siècle, est l’idée de classique démodé, qui s’applique désormais aux œuvres de toutes les époques, y compris contemporaine, et pour lesquelles les critères esthétiques de discrimination font problème. Si le style semble bien demeurer au centre de la définition du classique, il reste à interroger son historicité. Le mot classique, au prisme de l’idée de classique démodé, manifeste en définitive une mutation sémantique radicale consistant en la perte de ses traits inhérents initiaux.
Fichier principal
Vignette du fichier
L'idée de classique démodé_HAL.pdf (256.49 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03832509 , version 1 (27-10-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03832509 , version 1

Cite

Sophie Jollin-Bertocchi. « Les cendres chaudes de l'oubli » : l'idée de classique démodé. French review, 2020. ⟨hal-03832509⟩
11 View
22 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More